Confinements 2020/2021. Le temps s’est suspendu. 

A défaut de libertés, l’idée me tente alors de retourner flâner dans une forêt, dans un marais, par delà les rochers, laisser mon regard se perdre dans l’horizon, et toujours dans une atmosphère absolument incroyable de sérénité et de beauté.

Dans la profondeur de l'Être